27/05/2010

Eyjafjöll: L'éruption du 18 au 24 Mai

L'évolution de l'activité du Volcan du 18 au 24 Mai (source)

Dépêche du 18 mai 2010 :

L'activité éruptive se poursuit mais les volcanologues constatent qu'elle a baissé en puissance depuis le 13 mai, ce qui concorde avec la baisse de l'amplitude du trémor. Le panache pouvait atteindre hier les 9000m d'altitude et, comme vous le savez, posait encore des problèmes dans le ciel européen. EUROCONTROL estimait hier qu'il y avait environ 1000 vols de moins dans le ciel Européen ce qui est peu en regard du nombre total de vols (28000). Sources : EUROCONTROL,NORDVULK.

 Cendres à Seljavellir. Photo: Ari Tryggvason

AriT-IMG_5511-en

Dépêche du 19 mai 2010 :

L'activité reste identique à ce qu'elle était les jours précédents. Les volcanologues Islandais estiment le débit actuel de lave sous forme de panache à 200 tonnes par seconde. Des éclairs sont toujours présents dans le panache, mais en moins grand nombre depuis hier. Source : NORDVULK/IMO.

 

Dépêche du 20 mai 2010 :

La hauteur du panache de cendres (5 à 6000m hier) ainsi que le nombre d'éclairs enregistrés ont diminué depuis hier. Le trémor reste stable pour le moment mais est à son niveau le plus bas depuis le 14 avril et la sismicité sous l'édifice est actuellement au calme plat. Les GPS continuent d'enregistrer des déplacements du sol concordants avec une déflation de l'édifice. Sources: IMO; Vedur.is; NORDVULK.

 

Dépêche du 21 mai 2010 :

L'activité se poursuivait hier sur l'Eyjafjöll avec un panache de 5000 m de hauteur. L'importance de l'activité marque toutefois une décroissance avec la disparition des éclairs intrapanaches concomitant avec la diminution de la hauteur de ce dernier. Par ailleurs, le trémor a subi cette nuit une nouvelle chute et est actuellement extrêmement faible (son niveau le plus bas depuis le début de la phase sommitale de l'éruption). Le VAAC de Londres indique dans son bulletin mis en ligne à minuit que le panache était alors toujours visible et atteignait alors une altitude de 5000 m. Le niveau d'alerte aviation est maintenu au rouge. Pour savoir où en est l'activité maintenant il faudra attendre que le ciel se dégage sur les webcams. Sources : NORDVULK; VAAC de Londres; Vedur.is.

L'activité a fortement diminué aujourd'hui. Le trémor confirme sa baisse : il est maintenant au plus bas et stable. Le panache, quant à lui, ne faisait pas plus de 2000 m de hauteur en fin d'après-midi. Une crise sismique dont les foyers sont en majorité superficiels a débuté ce matin sous le sommet et se poursuit actuellement. Sources : VAAC de Londres; Veduri.is; IMO.

Photo de l'éruption le 21 Mai 18h00. Photo: Sigurlaug Hjaltadóttir 

SiHj_img_4279

Dépêche du 22 mai 2010 :

L'éruption de l'Eyjafjöll semble maintenant terminée. Le dernier bulletin du NORDVULK indique en effet que la quantité de cendres produite hier était très faible et que le panache était essentiellement formé de gaz. Les chutes de cendres se sont arrêtées et ils n'ont pas noté de réelle activité explosive, mais un dégazage beaucoup plus passif. Source : NORDVULK.

Vol au dessus de l'Eyjafjallajökull le 2 Mai à 14h15. Probablement une des dernières explosions de cendres. Photo: Steinunn Jakobsdóttir

ssj_0835

Dépêche du 23 mai 2010 :

Si l'éruption n'est, en fait, pas complètement terminée, il est clair qu'elle se trouve maintenant à un niveau extrêmement faible. Le survol effectué hier par le NORDVULK indique qu'une faible activité explosive, irrégulière, est toujours présente au sommet. Le panache est essentiellement gazeux actuellement, avec des concentrations en cendres très variables. Le trémor est plat et la sismicité interne à l'édifice s'atténue maintenant. Sources : NORDVULK; IMO.

Les volcanologues islandais confirment la fin de l'activité éruptive sur l'Eyjafjöll, du moins temporairement ont-ils précisé. Il ne reste donc plus qu'a attendre pour voir ce qui se passera dans les jours/semaines qui viennent. Une sismicité modérée se maintient sous l'édifice pour le moment. Sources : Iceland Review; IMO.

 

Dépêche du 24 mai 2010 :

L'éruption cendreuse à caractère explosif telle que l'Eyjafjöll la connaissait depuis la mi-avril est bien terminée. Aujourd'hui, le volcan n'émet plus qu'un faible panache gazeux riche en vapeur d'eau dont l'altitude est comprise entre 2500 et 3000 m. La température mesurée par les caméras thermiques au niveau du cratère ne dépasse pas les 100°C, ce qui confirme que la magma n'atteint plus la surface. Le trémor volcanique n'enregistre plus qu'un faible signal qui semble correspondre à l'évacuation des gaz provoquant le panache. Pour la première fois depuis plusieurs semaines, les cartes de suivi du déplacement du panache de cendres au-dessus de l'Europe montre une carte vierge. Le niveau d'alerte aviation a été rétrogradé au jaune hier après midi et depuis le milieu de matinée d'aujourd'hui il est placé au vert. Sources : IMO-IES; VAAC Londres.

14:01 Écrit par eyjafjöll dans Actualité éruptive | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.