01/05/2010

Eyjafjöll: L'éruption au 01/05

Dépêche du 01 Mai (Source)

L'activité reste stable à l'Eyjafjöll. Le front de coulée avance et sa position est marquée par la présence de vapeur au niveau du glacier Gígjökull. Ce dernier continue de fondre et des décharge d'eau liquide font parfois gonfler, pour quelques heures, le cours de la rivière Markarfljót , dont le débit (généralement mesuré au pont de Markarfljót) peut monter à plus de 200m3/sec (contre environ 30m3/sec en temps normal). L'activité explosive continue de produire des panaches de cendres et le son des explosions est régulièrement entendu aux alentours de l'édifice. Des chutes de cendres, peu intenses, sont encore parfois décrites à quelques kilomètres du site de l'éruption (hier à Skògar par exemple). Les volcanologues ne détectent, à ce jour, aucun signe d'affaiblissement de l'éruption. Source : NORDVULK

 

eyjafjoll20

10:51 Écrit par eyjafjöll dans Actualité éruptive | Lien permanent | Commentaires (0)

29/04/2010

Eyjafjöll: L'éruption au 29/04

Dépêche du 29 Avril (Source)

L'éruption de l'Eyjafjöll suit son cours. Les sons des explosions sont parfois entendus à Hvolsvöllur, à une trentaine de kilomètres à l'ouest de l'éruption. Les coulées de lave sont toujours alimentées et leur front se trouve à environ 1 km des points d'émission, dans le cratère nord. Dans ce cratère l'activité explosive se maintient avec des projections propulsées jusqu'à 200m de hauteur. La sismicité est stable et les GPS continuent d'indiquer une déflation. Sources : NORVULK; Vedur.is.

 

1016370

23:31 Écrit par eyjafjöll dans Actualité éruptive | Lien permanent | Commentaires (0)

28/04/2010

Eyjafjöll: L'éruption au 28/04

Au vu de cette image Webcam de l’après midi, il semblerait que la lave qui cherche son chemin sous le glacier soit proche de la sortie.

 

vol

La vapeur sortant de la crevasse indique bien des poches d’eau expulsées par la lave sous jacente. Cette colonne de vapeur s’intensifie d’heure en heure.

Dans son bulletin mis en ligne hier l'IMO indique qu'un cône intra-calderique est en formation. Sa hauteur a été estimée à environ 150 m. Les GPS continuent d'enregistrer une déflation. Source : IMO.

23:57 Écrit par eyjafjöll dans Actualité éruptive | Lien permanent | Commentaires (0)