25/04/2010

Katla sous haute surveillance.

Situé à une trentaine de kilomètres du Eyjafjöll, le volcan Katla, cinq fois plus grand que son voisin en éruption, est surveillé de près par les autorités islandaises. Pour cause : par le passé, les éruptions des deux volcans ont souvent été liées :

 

  • En 1821, le Eyjafjöll est entré en éruption. Deux ans plus tard, son grand frère a pris le relais.
  • En 1612 et 1613, situation inverse : le Katla a ouvert le bal, suivi par le Eyjafjöll.
30

Pour autant, le réveil du Katla reste très incertain. Amandine Auriac, thésarde en géophysique à l'université d'Islande, explique que les liens entre les deux chaudrons ne sont pas encore compris :

 « Il y a une relation, il est difficile de savoir ce qui se passe en profondeur. L'éruption du Eyjafjöll peut entraîner un changement des conditions dans la croûte du Katla, mais il n'y aucune certitude. »

 

l8Q

La dernière éruption en date du Katla, en 1918, avait provoqué des « jökulhlaups », des coulées de boue puissantes liées à la fonte du glacier sur le volcan. Si risque il y a, c'est donc surtout pour la population locale. Amandine Auriac souligne :

 « L'éruption du Katla peut être énorme ou très petite, et ses conséquences plus ou moins graves que celles de l'éruption du Eyjafjöll. »

La hauteur des cendres dépendrait donc de la violence du réveil du volcan.« Ceci dit, pour l'instant aucun signe de réveil pour le Katla », rassure ljos dans les commentaires de cet article.

 Sur place, Amandine Auriac confirme :

 « Pour l'instant, on ne constate pas de déformation du Katla, et les relevés sismiques ne révèlent aucune activité. Si cela devait changer, nous aurions sans doute quelques semaines voire quelques mois devant nous. » Source.

 

Myrdalsj%C3%B6kull_glacier_iceland_2005_1

13:35 Écrit par eyjafjöll dans Autres volcans Islande | Lien permanent | Commentaires (1)